Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
en forêt de Compiègne

description de mes randonnées en forêt de Compiègne. Environ 700km de randos et 15000 photos pour montrer cette forêt magnifique et ses particularités: les lieux atypiques comme la Grotte des Ramoneurs, les étangs, les 313 carrefours nommés, des villages et hameaux ...

le carrefour Napoléon

La première carte localise de façon précise l'emplacement du carrefour. La seconde carte représente une vue aussi large que possible de la forêt de Compiègne avec le carrefour concerné. La seule condition est que ce soit lisible.

La troisième carte représente tous les carrefours de la série "Avenue des Beaux Monts_Grand Parc" (rayés en rouge) qui seront présentés dans ce dossier. Pour les carrefours rayés en bleu, ils seront présentés dans d'autres séries.

Le carrefour Napoléon est situé au Nord-Est dans la forêt de Compiègne.

Le carrefour Napoélon est rejoint par la Route Napoléon, la D973. Il est rejoint par l'Avenue de Grande Bretagne, l'Avenue de Marigny, la D332, Royale, l'Avenue Napoléon, la Rue Saint-Lazare, le Boulevard des Etats-Unis et l'Avenue du 25ième régiment du Génie de l'Air. Il est proche de l'Hippodrome du Putois, du carrefour Royal  et du carrefour du Rond Royal.

Un des rares carrefours à ne pas avoir de poteau indicateur. Voir aussi les carrefours nommés de la forêt de Compiègne.

Je suis passé à ce carrefour lors de la randonnée suivante:

05_2018_Guet du nid_Royallieu_la Bouverie_Marché Dupuis

d'après René Mouton (la forêt de Compiègne de A à Z, édition A+B et http://foretdecompiegne.free.fr/sommairebis.html )

ce carrefour est le siège d'une maison forestière qui abritait, jusque vers 1955, le brigadier forestier de ce district. Le dernier en date fut Edouard Desbouis. Depuis, cette maison a été habitée par intermittence par des fonctionnaires des eaux et forêts. Avant la guerre de 1940, dans l'angle formé par l'avenue Marigny et la route 332, s'élevait une petite bâtisse en briques qui était le bureau de l'octroi de la sortie Sud de la ville. Cet organisme ayant été supprimé le bureau a subi le même sort.

 
NAPOLEON ler 

 

Empereur des Français, né à Ajaccio. ( 1769-1821). A peine achevé, le château eut à subir les dévastations de 1793. Il resta vide jusqu'en 1800 où une section du Prytanée français vint occuper la partie formant la cour de l'orangerie. Le château faisant partie de la liste civile, l'empereur voulut l'habiter et l'école quitta Compiègne en décembre 1806 pour aller s'installer à Châlons-sur-Marne. Le parc fut dessiné à la même époque par l'architecte Bertault. Il ne fut complètement terminé qu'en 1813. Cinq cents ouvriers y ont travaillé. En 1810, fut percée la grande avenue des Beaux-Monts qui devait s'appeler Avenue Napoléon. On doit à l'empereur un berceau couvert qui a eu dix kilomètres de longueur et dont il reste quelques parties. Il a coûté 220.000 francs. Il dut être réparé deux mois après sa construction, un orage terrible survenu le 10 novembre 1810, l'ayant en partie détruit. Ce berceau est une galanterie de Napoléon pour Marie-Louise. Au commencement de 1810, une proclamation du maire aux habitants de Compiègne leur annonça que bientôt la ville aurait l'honneur de recevoir l'empereur et l'archiduchesse d'Autriche. Napoléon précéda Marie-Louise à Compiègne. Il recevait chaque jour de ses nouvelles par I.e télégraphe. Impatient de la voir, il monte en calèche avec Murat et va à sa rencontre qui a lieu à Courcelles, entre Soissons et Fismes. Il était dix heures du soir lorsque l'empereur fit son entrée par la porte Chapelle. Le 30 mars, l'empereur et Marie-Louise quittèrent la ville pour se rendre à Paris. Ils revinrent le 5 avril et l'on célébra la suite des fêtes du mariage. Il y eut de grandes chasses à courre et à tir. Un accident arriva, au Francport à l'empereur, en poursuivant un cerf. La bête avait traversé l'Aisne à la nage et les chevaux de la voiture impériale, au lieu d'entrer dans le bac par lequel on communiquait alors d'une rive à l'autre, se jetèrent de côté, entraînant la calèche dans la rivière. On n'eut que le temps de couper les traits. Un pont dont Napoléon ordonna la construction en cet endroit à la suite de cet accident, fut brûlé en 1814 et rétabli sous Louis XVIII en 1816. Pendant une autre chasse en forêt, l'empereur, qui avait mis pied à terre et suivait un sentier, accompagné de son grand veneur Caulaincourt, rencontra deux bûcherons assis sur une souche. L'un d'eux reconnaissant l'empereur, se lève et se tient dans l'attitude du soldat sans arme ; son camarade l'imite. Napoléon leur dit de se rasseoir et entre en conversation avec eux. Il s'informe de leur situation. Il apprend qu'ils avaient fait avec lui la campagne d'Egypte et que 1'un d'eux n'avait pu encore obtenir sa pension de retraite. Il la lui accorda aussitôt et partagea entre les deux bûcherons vingt napoléon qu'il aviait dans sa poche. L'année suivante, le 30 août 1811, l'empereur et l'impératrice revinrent de nouveau au château de Compiègne où ils arrivèrent au moment où son gouverneur, le général comte Ordener venait de mourir en sortant d'un bain. On dut transporter à la hâte le corps au jeu de paume. Par la suite, trop occupé à parcourir I'Europe de champs de bataille en champs de bataille, l'empereur ne revint guère à Compiègne.

pour les cartes: © IGN - 2019

le carrefour Napoléon
le carrefour Napoléon
le carrefour Napoléon
le carrefour Napoléon
le carrefour Napoléon
le carrefour Napoléon
le carrefour Napoléon
le carrefour Napoléon
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article