Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
en forêt de Compiègne

description de mes randonnées en forêt de Compiègne. Environ 700km de randos et 15000 photos pour montrer cette forêt magnifique et ses particularités: les lieux atypiques comme la Grotte des Ramoneurs, les étangs, les 313 carrefours nommés, des villages et hameaux ...

le carrefour du Four d'en Haut

La première carte localise de façon précise l'emplacement du carrefour. La seconde carte représente une vue aussi large que possible de la forêt de Compiègne avec le carrefour concerné. La seule condition est que ce soit lisible.

La troisième carte représente tous les carrefours de la série "la Garenne du Roi" (rayés en rouge) qui seront présentés dans ce dossier. Pour les carrefours rayés en bleu, ils seront présentés dans d'autres séries.

Le carrefour du Four d'en Haut est situé au Sud-Est dans la forêt de Compiègne.

Le carrefour du Four d'en Haut est traversé par la Route de Morienval (Route François 1er) et la Route du Four d'en Haut. Arrivée de la Route des Petits Monts.

Il est proche du carrefour Valon.

Je suis passé à ce carrefour lors de la randonnée suivante:

09_2018_le Beaudon_Bois de Damart_la Héronnière_Bois du Bourgot

d'après René Mouton (la forêt de Compiègne de A à Z, édition A+B et http://foretdecompiegne.free.fr/sommairebis.html )

FOUR d'en HAUT

Ce lieu, au Sud de la forêt, tire son nom d'une verrerie fondée sous le règne de Charles VI, par Renaud Enguerel, auquel le roi accorda le privilège de prendre le bois nécessaire à l'exercice de son industrie, dans la forêt. Ce lieu s'appelait alors « la Fortelle ». Le nom s'est maintenu dans l'une des gardes de la forêt. Au 17e siècle, la verrerie n'existait plus et le hameau appartenait aux ducs de Candale et d'Epernon, comme engagistes des domaines royaux de Senlis et Compiègne. Les terres, qui comprenaient 20 arpents, étaient louées, en 1727, 100 livres et un cochon de lait. Le manoir seigneurial était considérable, garni de tourelles et d'un escalier contigu, dans une cage extérieure polygone. Le puits, profond de 40 mètres, correspondait avec des souterrains. En 1441, Charles VII renouvela l'usage à Oudin Quaqueret, pour son « four d'en haut » à verre dans la forêt de Cuise. (Lettres patentes du 11 mars 1447). Les abords sont jonchés de débris gallo-romains.

pour les cartes: © IGN - 2019

le carrefour du Four d'en Haut
le carrefour du Four d'en Haut
le carrefour du Four d'en Haut
le carrefour du Four d'en Haut
le carrefour du Four d'en Haut
le carrefour du Four d'en Haut
le carrefour du Four d'en Haut
le carrefour du Four d'en Haut
le carrefour du Four d'en Haut
le carrefour du Four d'en Haut
le carrefour du Four d'en Haut
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article