Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
en forêt de Compiègne

description de mes randonnées en forêt de Compiègne. Environ 700km de randos et 15000 photos pour montrer cette forêt magnifique et ses particularités: les lieux atypiques comme la Grotte des Ramoneurs, les étangs, les 313 carrefours nommés, des villages et hameaux ...

La Maison Forestière de la Grille des Beaux Monts

Cette Maison Forestière est située au Nord-Est dans la forêt de Compiègne.

Elle est proche du carrefour du Renard et de l'Avenue des Beaux Monts.

Maison Forestière habitée.

d'après René Mouton (la forêt de Compiègne de A à Z, édition A+B et http://foretdecompiegne.free.fr/sommairebis.html )

BEAUX-MONTS
(Poste forestier de la grille des)

Domicile d'un chef de district des Eaux-et-Forêts (appelé autrefois Brigadier). Au croisement de la route tournante du grand parc, une haute barrière constituée de barreaux métalliques, barre complètement l'avenue, d'où l'appellation de « grille des Beaux-Monts ».

Je suis passé plusieurs fois à cet endroit notamment lors des randonnées suivantes:

11_2017_Grand Parc

06_2017_les Beaux Monts_Mont du Tremble_étang du Buissonnet

pour les cartes: © IGN - 2020

La Maison Forestière de la Grille des Beaux Monts
La Maison Forestière de la Grille des Beaux Monts
La Maison Forestière de la Grille des Beaux Monts
La Maison Forestière de la Grille des Beaux Monts
La Maison Forestière de la Grille des Beaux Monts
La Maison Forestière de la Grille des Beaux Monts
La Maison Forestière de la Grille des Beaux Monts
La Maison Forestière de la Grille des Beaux Monts
La Maison Forestière de la Grille des Beaux Monts
La Maison Forestière de la Grille des Beaux Monts
La Maison Forestière de la Grille des Beaux Monts
La Maison Forestière de la Grille des Beaux Monts
La Maison Forestière de la Grille des Beaux Monts
La Maison Forestière de la Grille des Beaux Monts
La Maison Forestière de la Grille des Beaux Monts
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article